Comment ouvrir un commerce en franchise ?

Comment ouvrir une franchise

Que l’on soit un entrepreneur aguerri ou un jeune diplômé, il est tout à fait possible de se lancer dans l’aventure de la franchise ! Mais comme tout projet professionnel, certaines étapes sont incontournables si l’on veut réussir.

Choisir son secteur d’activité

Avant toute chose, il est essentiel de se connaître. Grâce à un bilan de compétences et une mise à plat de ses goûts et ambitions personnelles, vous pourrez affiner le secteur d’activité qui vous plaira sur le long terme.

Une fois que le domaine est déterminé, il faut procéder à une étude de marché. Cette étape permet d’analyser les tendances du marché, les particularités de la zone géographique concernée, la clientèle potentielle, la concurrence en place, etc.

Attention aux cas particuliers. Par exemple, l’achat d’une officine qui serait une création d’entreprise comporte des conditions d’implantation en fonction du nombre d’habitants. Veillez à vous renseigner en amont selon le type de commerce que vous souhaitez ouvrir.

Choisir son franchiseur

Une enseigne en particulier a peut-être fait naître chez vous la volonté de devenir franchisé. Ce n’est pas une raison pour poursuivre le projet à l’aveugle !

Déjà, ce n’est pas parce que l’enseigne vous plait en tant que consommateur ou particulier, que les valeurs ou les personnes vous conviendront professionnellement. La relation entre franchiseur et franchisé fonctionne pas mal au feeling, vous allez tout de même vous associer d’une certaine manière. Il faut donc un minimum d’entente entre vous ! C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à rencontrer plusieurs franchiseurs du secteur d’activité choisi.

Rendez-vous dans des salons, sur des sites spécialisés ou des annuaires. Vous connaîtrez ainsi le détail des conditions d’ouverture d’une franchise par enseigne et pourrez les comparer objectivement. Si besoin, faites-vous accompagner par un expert pour analyser les clauses des contrats proposés.

Prévoir ses finances

Le troisième volet le plus important lors de l’ouverture d’une franchise est le financement. Vous devez connaître vos capacités de financement avant de lancer le projet.

Déjà, il faut savoir que certaines enseignes imposent aux franchisés un apport personnel minimum. Puis il faut prendre en compte les droits d’entrée, les dépenses courantes, etc.

Il y a là aussi des spécificités selon les commerces. Dans le cas de la vente d’une pharmacie par exemple, s’il s’agit d’une reprise, le prix d’achat comprend la clientèle fidélisée.

Retenez simplement qu’une analyse solide et réaliste de vos finances permettra de mieux convaincre les banques de vous accorder un prêt. Il vous faudra de toute façon fournir un tableau de financement, un bilan prévisionnel sur 3 ans ainsi qu’un plan de trésorerie mensuelle pour l’année à venir.

N’oubliez pas de vous renseigner sur les aides disponibles pour les créateurs d’entreprise !