3 sports à pratiquer avec son chien

Se dépenser c’est bien, mais à deux c’est mieux ! Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien en bonne condition physique, alors ces trois sports peuvent être l’occasion de conjuguer exercice et éducation canine avec les temps de loisirs. Le point.

Le canicross

Auteur : Pocketjfr

Le canicross est sans doute le sport le plus facile à pratiquer avec votre chien. Il s’agit tout simplement d’une sorte de course de vitesse où le maître et son animal son lié par un harnais et une longe. L’animal doit sauter quelques obstacles le plus rapidement possible, tandis que le maître travaille pour garder son rythme de course.

Le canicross se pratique en solo ou en club et est réservé aux personnalités athlétiques. Une bonne condition physique est en effet le prérequis numéro un pour le maître comme pour son chien. A noter, le sport se décline en canicyclocross pour les adeptes du vélo et en canimarche pour les amateurs de randonnées.

Attention, pour le bien-être de votre animal il est déconseillé de lui donner une large portion de nourriture avant et juste après l’effort. Préférez lui donner ses croquettes Eukanuba favorites plusieurs heures avant et après l’exercice et en petites quantités.

L’agility

L’agility est un sport très complet permettant de faire travailler l’agilité, la souplesse, l’intelligence et l’obéissance du chien. Il évolue ainsi sans collier ni laisse sur un parcours d’obstacles et doit aller au bout le plus vite possible sous la direction du maître.

Il s’agit ainsi d’une activité deux-en-une : éducative et sportive. L’agility compose avec des parcours plus ou moins complexes et tous les chiens peuvent la pratiquer à partir du moment qu’ils écoutent correctement leur maître. Du côté de l’humain, ce dernier doit absolument connaître sur le bout des doigts les bases de l’éducation et de l’obéissance canine, car c’est lui qui guidera son animal vers la victoire. Là encore, l’agility se pratique indifféremment en club ou en solo dans son jardin : à vous de choisir ce qui vous semble le plus pratique !

L’agility est une pratique éprouvante pour votre animal. Pensez à adapter sa nourriture avec des aliments plus riches, telles que les croquettes pour chien Royal Canin conçues pour protéger la bonne santé de votre toutou sportif.

L’obé rythmée

L’obé rythmée (pour obéissance rythmée) est aussi appelée dog dancing, un nom qui explicite bien cette pratique : il s’agit « tout simplement » d’une forme de danse où le maître et son chien bougent en rythme et le plus harmonieusement possible sur un morceau musical.

Sport très en vogue depuis quelques années, l’obé rythmée séduit de plus en plus de maîtres pour une raison simple : grâce à cette activité, le maître éduque son chien tout en s’amusant ensemble, un bon moyen de resserrer les liens tout en se dépensant. En effet, les deux protagonistes devront réaliser une chorégraphie harmonieuse, exigeante et parfaitement synchronisée.

Pour mettre au point ces numéros de danse complexes, il faut beaucoup de patience et d’amour. Pour encourager son chien, la technique du clicker training qui consiste à utiliser un clicker et des friandises pour récompenser son animal se révèle la plus efficace.

L’alimentation du chien sportif

Comme évoqué ci-dessus avec la pratique du canicross, l’alimentation de votre chien doit être surveillée et bien réfléchie. En effet, selon les performances qu’il doit atteindre, votre animal devra adopter un régime particulier, à l’instar des athlètes de haut niveau.

Votre chien aura donc besoin de rations équilibrées adaptées au sport pratiqué pour optimiser au maximum ses résultats. A ce titre, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire qui pourra vous guider vers la nourriture adéquate. Attention, nous parlons bien ici des chiens sportifs, c’est-à-dire qui s’entraînent quotidiennement en vue d’un concours par exemple. Grâce aux conseils de votre vétérinaire, vous trouverez ensuite facilement les croquettes en ligne correspondantes.

Dernier conseil : tout comme vous, votre chien n’aime pas qu’on lui change ses habitudes. Il est donc important d’effectuer une transition progressive de son ancienne alimentation à la nouvelle. Vous pouvez par exemple baisser au fur et à mesure les quantités et proposer plus de repas à votre chien sur la journée. Il est également recommandé de remplacer petit à petit son ancienne nourriture par ses croquettes vétérinaires, ce qui garantira à votre animal une bonne digestion.